therapeute integral et coach personnel a liege
Thérapeute Intégral et Coach à Liège

Hyperphagie

Vous avez régulièrement une frénésie alimentaire qui vous conduit à consommer de grandes quantités d'aliments précis sur une courte durée?
Peut-être souffrez-vous d'hyperphagie!

L'hyperphagie fait partie des troubles alimentaires. L'hyperphagie correspond à une prise importante et de manière compulsive de nourriture en une courte période de temps sans qu'il y ait de comportements compensatoires (vomissement, laxatifs, etc.).

L'hyperphagie se distingue de la boulimie par l'absence de contrôle du poids et le choix d'aliments précis. L'hyperphagie est parfois appelée « boulimie sans vomissement ».

Durant les épisodes d'hyperphagie, au moins trois des critères ci-dessous sont présents:

  • prise alimentaire beaucoup plus rapide que la normale;
  • la personne mange jusqu'à avoir des sensations gastriques désagréables;
  • absorption de fortes quantités d'aliments sans avoir faim;
  • absorption d'aliments de manière solitaire;
  • dégoût de soi, dépression ou culpabilité après avoir mangé.
Les crises d'hyperphagie, comme la boulimie et l'anorexie, sont souvent liées à un trouble de l'humeur, à un état dépressif, etc. L'hyperphagie peut déboucher sur l'obésité, les maladies cardiaques, etc. L'hyperphagie concerne autant les hommes que les femmes.
  Voir aussi: Anorexie mentale, Boulimie, Poids  

Découvrez comme en finir avec ce comportement alimentaire proche de la boulimie

Des techniques telles que l'Hypnose Ericksonienne, la PNL et la Psychologie Energétique utilisées dans le cadre d'une psychothérapie brève, en agissant sur les racines inconscientes de l’hyperphagie, permettent de traiter rapidement ce trouble alimentaire proche de la boulimie.


Anne

Trois-Ponts

Thérapie brève:
6 séances
  J'ai Contacté m. Marthoz pour des problèmes de poids. Je mangeais par impulsions lorsqu'un sentiment de stress, d'ennui, de fatigue m'envahissait.
J'avais déjà entrepris une multitude de régimes mais toujours avec le même constat: affamée, obsédée par la nourriture que je ne "pouvais pas" ingurgiter en période de diète, je n'ai jamais réussi à me stabiliser et l'effet "yoyo" s'est vite installé.
J'ai donc décidé de remédier à la cause de ces irrépressibles besoins de manger. Au bout de quelques entrevues, après avoir fait le deuil de ma grand-mère, digérer ma mère, apaisé mes relations avec mes enfants et rompu avec de mauvaises croyances alimentaires, j'ai senti rapidement mes envies de grignotage se taire pour devenir quasi inexistantes. Aujourd'hui, je perds aisément mes kilos superflus, sans frustration, je me suis mise à courir et ma vie semble enfin s'être dénouée... Merci.
    L'intention de changer de ces personnes a été plus forte que leur scepticisme.

Et vous? Êtes-vous sceptique ou perplexe comme ces personnes l'étaient?

 

Renseignements complémentaires Prenez rendez-vous
Mon engagement: vous offrir le prix de la 1ère séance si, à l'issue de celle-ci, je n'ai pas l'intime conviction de pouvoir vous aider par rapport à votre demande de bien-être et/ou de développement personnel.